2 juin

Une image contenant dessin, alimentation, assiette

Description générée automatiquement

FLASH INFOS

 

CRISE SANITAIRE - CRISE ECONOMIQUE

Gardons le contact (11)
22 juin


20 mars (init)

 

 

Infos générales - Activité économique - Bonnes nouvelles - Chômage partiel - Télétravail - Congés et besoin d'airSolidaires toujours - Et si ça ne va pas ? - Et ailleurs ? - Contacts utiles

 

Infos générales - la reprise - politique volontariste sur Toulouse

  • Capgemini décide de ne plus recourir au chômage partiel à partir de juillet.

  • Face à la grave crise de l'aéronautique et de l'automobile, Capgemini, à contre-pied de ses concurrents, choisit d'investir dans une plateforme toulousaine : pas de réduction d'emplois !

  • Deuxième année de l'accord intéressement : la Direction refuse d'appliquer l'accord et d'adapter les objectifs.

 

Activité

  • La situation économique est mauvaise mais...

  • Le nombre de salariés en activité partielle est bien inférieur aux prévisions

     

Bonnes nouvelles

    

 

Chômage partiel

 

 

Télétravail

  • Le groupe continue de recommander le télétravail partout où c'est possible.

     

     

Et ailleurs ?

 

 

Solidaires toujours – comment ça va ?

 

Et si ça ne va pas ?

  • Le télétravail peut conduire à des difficultés personnelles. Le DCA est fait pour vous :

 

 

Contacts utiles

Vous pouvez compter et contacter les élus et responsables CFTC via :

contact@cftc-capgemini.fr

et 09 72 54 50 42

Voir aussi les contacts individuels sur le web social et vos contacts CFTC sur place.

Et toujours : http://cftc-capgemini.fr

 

Si vous êtes élus ou responsable syndical : voir https://www.cftc.fr/actualites/exercer-son-mandat-pendant-la-pandemie

 

Cette page ne comprend pas d'information confidentielle : vous pouvez la faire suivre à tous vos collègues.

 

Prenez soin de vous, de vos proches et des collègues !

Téléconsultation : un service de la complémentaire santé Capgemini sur www.bonjourdocteur.com ou tel 01 55 92 27 31 – permet de traiter… tout ce qui n’est pas coronavirus, et de délivrer une ordonnance.

 

Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000. Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

 

Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

 

Hygiène : les bonnes pratiques 

  • Limitez au maximum les déplacements  

  • Lavez-vous souvent les mains à l'eau et au savon pendant au moins 20 secondes. En l'absence de savon et d'eau, utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool 

  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec des mains non lavées 

  • Toussez et éternuez dans votre coude 

  • Utilisez des mouchoirs à usage unique 

  • Saluez sans serrer la main et sans embrassades 

  • Dans la mesure du possible nettoyez et désinfectez les objets et surfaces fréquemment touchés, tels que les ordinateurs, les imprimantes, les téléphones et les ordinateurs de bureau 

Le gouvernement met à disposition un site ouvert à tous : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus 


Compléments d'information COVID - Ressources : OpenStats Coronavirus d'Eficiens

La France est passée au 5ème rang des pays pour le taux de mortalité par habitants (au 1er mai). Finalement, la Suède devrait passer d'ici peu devant la France.

 

TRÈS SOUVENT, DE LA CAUSE À L’EFFET, IL N’Y A QU’UN FAUX-PAS… (Henri DIDELLE  le 27.05.2020)

Parmi les 10 millions de virologues recensés par Roselyne Bachelot, une moitié est systématiquement pour, l’autre contre et inversement. Mais ils sont capables de vous ‘’prévoir le passé’’ avec 2 semaines de recul. Par contre, pour prévoir l’avenir, il faut faire preuve de beaucoup d’humilité car certains ont déjà retourné leur veste plusieurs fois. C’est pourquoi j’ai choisi de ne faire qu’un état des lieux afin d’extirper quelques informations en vrac faisant ressortir la réalité qui peut être mauvaise, bonne, supposée, inattendue, espérée, étonnante…

La mauvaise nouvelle c’est que l’on estime déjà un nombre de décès très élevé, de l’ordre de 350 000 à l’échelle mondiale au 26 mai. Le plus tragique reste sans doute à venir car on évoque régulièrement une suspicion de sous-estimation du nombre de décès pour des tas de raisons plus ou moins justifiées… Par exemple on ne connaîtra certainement jamais les vrais chiffres des pays qui ont choisi de placer l’économie avant la santé car ils ne vont pas se vanter d’avoir un grand nombre de décès. L’état sanitaire de certains pays est aussi en cause.

Il semble que le comportement des ‘’jeunes’’ et des ‘’vieux’’ a évolué avec le temps. Au début de la pandémie, les personnes les plus vulnérables étaient les personnes âgées aux pathologies sérieuses (diabète, tension, obésité, problèmes cardiaques…). Comme en général les jeunes n’ont aucun de ces problèmes particuliers, certains ont même affirmé qu’ils ne se sentaient pas concernés. Aujourd’hui la peur a changé de camp car les gens du 3ème âge qui ont été épargnés se sentent en pleine forme et veulent en profiter. Par contre les jeunes vont devoir maintenant affronter une ‘’guerre économique et sociale’’ qui va bien leur compliquer la vie.

Dans cette “guerre sanitaire”, les riches ont eu tout aussi peur que les pauvres qui eux n’avaient grand-chose à perdre. Il serait peut-être temps de prendre conscience que la plus grande partie de l’argent du travail doit absolument retourner au travail au lieu de remplir les poches de rentiers fortunés. Cela diminuerait l’injustice flagrante qui existe entre les métiers ‘’haut de gamme’’, quelquefois inutiles mais bien payés, et les métiers ‘‘bas de gamme’’ qui sont indispensables, sales, pénibles, exposés et qui sont en plus, si mal payés.

On vient aussi de découvrir qu’un 8ème continent est en train de se constituer sous nos yeux : le CO-VI-D (COntinent VIrus Détritus). Certains ont déjà observé en Méditerranée des masques, des lingettes, des mouchoirs, des gants qui ont été abandonnés n’importe où et qui iront bientôt rejoindre le Continent Plastique constitué de 5 décharges géantes en Atlantique N et S, dans le Pacifique N et S et l’Océan Indien. Comptez quand même environ 400 ans pour éliminer les traces d’un masque chirurgical…   

Il y a quand même quelques nouvelles rassurantes. En France le R0 qui était de 0.6 au début du déconfinement n’a pas encore donné lieu à une menace de reconfinement qui représente toujours une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. Des tests ont démontré que dans 98% des cas, les patients guéris sont immunisés au moins pendant 1 mois. Dans 6 mois on en saura certainement beaucoup plus. Certains estiment aussi que le nombre d’immunisés se situe entre 40 et 50% ce qui m’étonne un peu mais que semble confirmer la baisse  spectaculaire des nouveaux cas. La solution française de traçage StopCovid, approuvée par l’Assemblée Nationale, le Sénat et la CNIL devrait nous permettre de suivre la contagion en temps réel. Cela va surtout dépendre de l’acceptation et de la participation de la population. L’école qui a repris partiellement dans des conditions relativement difficiles mais avec des résultats positifs devra quand même se soucier des 30% des élèves qui sont en situation de décrochage. 

Pour finir voici une information à double tranchant. La figure ci-dessus vient de changer de présentation. Elle a subi une rotation autour de son axe horizontal. Les pays qui sont encore en augmentation soutenue comme le Brésil, l’Amérique Latine et les Caraïbes et qui comptent près de 50% des décès ont été remis sur le dessus de la pile. En dessous, les US et l’Europe, affichent une baisse qui se confirme de jour en jour. Reste le cas isolé de l’Inde qui semble encore loin d’atteindre le pic et qui en plus subit une attaque de criquets par millions. Notons aussi que la Suède qui a refusé le confinement est en passe d’avoir un taux de mortalité, rapporté à sa population, plus élevé que la France. Comme quoi…   

Je voudrais encore signaler un fait de société qui me semble un très bon indicateur de changement. Certains écologistes de haut vol qui ont crié haro sur le nucléaire pensent aujourd’hui que l’avenir de notre Planète dépend surtout du réchauffement climatique. Tout bien pesé le charbon, le pétrole, l’éolien, le solaire… posent tout autant de problèmes et dans ces conditions le nucléaire, en ne produisant pas de CO2, fait encore bonne figure.

J’estime qu’il est encore un peu tôt pour évoquer le ‘’Ségur de la santé’’ dont j’attends une première confirmation dans les faits. Réjouissons-nous d’aller vers la période des vacances d’autant plus qu’une étude comparative entre Europe et l’Afrique subsaharienne a bien mis en évidence un effet bénéfique très important de la température sur la diffusion du virus. Par contre la chaleur va rendre plus difficile la cohabitation pandémie-canicule. 

 

Voir aussi : OpenStats Coronavirus d'Eficiens et les analyses d'Henri DIDELLE en fin de page