Septembre 2009


Grippe « A » - RaD1 - temps de travail


Grippe « A » - RaD1

Les salariés de Sogeti et Capgemini fortement touchés par la pandémie
 

 

La CFTC remercie la direction de se préoccuper de notre santé,  mais, bien plus que la Grippe ‘’A’’, l'annonce d’une épidémie de grippe-sous de type Avare (RaD1) crée actuellement un climat d'inquiétude mondiale. D’autant qu’approche la saison des Négociations Annuelles Obligatoires sur les salaires !

 

Conformément aux revendications des Salariés, il est de notre devoir de vous faire part des informations suivantes : cette maladie se traite facilement.

 

Il est important d'être attentif aux symptômes (perte du bon sens et de la notion de partage) et à la façon dont on peut se protéger (éviter les fonds de pension, les

actionnaires trop gourmands et autres financiers égoïstes), et donc, réduire la propagation du virus.

 

Il est nécessaire de signaler que, dans la majorité des cas détectés partout, même en Inde ou au Maroc, les symptômes de la maladie sont désastreux pour les conditions de vie, l’emploi et le pouvoir d’achat des Salariés. En revanche, notons que les patients sont totalement remis juste après le maintien des emplois  et une bonne injection d’augmentation salariale.

 

Néanmoins, dans un souci préventif, nous souhaitons revenir sur un ensemble d’éléments au titre de l’information et de la prévention :

Les symptômes des victimes de la grippe-sous de type Avare (RaD1) sont similaires à ceux d'une trop classique soustraction opérée sur les revenus du travail : porte-monnaie vide, fins de mois difficiles, loyers impayés, huissiers à la porte, expulsions, salariés SDF, injustice sociale, …

 

L’application de quelques règles de bon sens, peut permettre de réduire les impacts de la maladie grippe-sous de type Avare (RaD1):

o       Ouvrir les résultats de l’entreprise aux Salariés, avec notamment un véritable intéressement.

o       Se débarrasser rapidement et soigneusement des fonds de pension et autres profiteurs de tous poils.

o       Ne pas s’en laver les mains quand certains profitent de la crise pour écrémer les effectifs.

o       Nettoyer fréquemment les idées préconçues amenant certains à ne voir les salariés que comme des variables d’ajustement.

o       S'assurer que les grandes familles du patronat hexagonal et mondial suivent ces recommandations.

 

Si vous ressentez les symptômes de cette maladie grippe-sous, consultez sans attendre les représentants CFTC de votre établissement qui sont très attentifs à l’évolution de ce virus et aux dégâts qu’ils génèrent chez les Salariés.

 

 

Elections à

Capgemini et Sogeti

 

 

 

Vous aussi,
vous pouvez participer !

 

 

Pour être présenté sur les listes de candidats CFTC, contactez nous - cftc.capgemini@free.fr
ou joignez le délégué CFTC de votre établissement (voir le web social).

 

Passez nous voir et renseignez vous, cela en vaut la peine !

 

 

Info pratique - Temps de travail

Les Références

Au-delà de la loi et du code du travail, le temps de travail est décrit dans notre convention collective dite « Syntec » et dans certains accords de branche. Ces dispositions sont toutes améliorées dans des accords négociés à Capgemini par les organisations syndicales. A Capgemini, nous avons :

o       L’accord 35 heures (CFTC et CGC)

o       L’accord TEA (CFTC)

avec aussi des précisions dans les accords Astreintes et DIF. La direction publie chaque année une note de service sur ce sujet. Tout cela peut être consulté sur le web social.

 

Enregistrement du temps

L’entreprise met à notre disposition des outils de déclaration du temps de travail et des informations de suivi (définis par l’accord 35h. et améliorés). Il peut arriver que l’employeur « corrige » indûment votre déclaration. Dans ce cas, ne vous laissez pas faire, demandez la rectification et prenez contact avec les délégués CFTC de votre établissement.

 

Contrats en heures

En contrepartie de notre salaire, nous devons 1.607 heures de travail à l’employeur (pour un temps plein), soit 35 heures par semaine en moyenne plus la « journée de solidarité ».

Le nombre de jours de RTT dépend de l’horaire défini par l’employeur et représente la différence entre cet horaire et 35 heures par semaine en moyenne.

Par défaut, l’horaire applicable de 36h.40 génère 9 jours de RTT, lesquels sont tous crédités en début d’année. Dans tous les cas, l’ordre de mission doit définir l’horaire qu’il vous est demandé d’appliquer. Si vous n’avez pas d’ordre de mission (obligation conventionnelle), prenez contact avec les délégués CFTC de votre établissement.

 

L’activité prise en compte dans votre contrat concerne la production, la formation, l’inter-contrat, la délégation, les interventions en astreinte, l’avant vente…

Contrats en jours

C’est la même chose mais le décompte se fait en jour : 218. L’horaire est variable et à l’appréciation du salarié réputé être en « autonomie complète »

Les congés

Selon votre ancienneté, vous bénéficiez de congés d’ancienneté et les absences pour événement personnel qui diminuent d’autant votre contrat d’heures ou jour. Ils sont définis dans l’accord 35h.

Heures supplémentaires

Le temps de travail supplémentaire ne peut être décidé par le salarié, mais seulement par l’employeur (chef de projet, chef de service).  La demande doit être explicite ; sinon, faites en sorte qu’elle le soit (mail de confirmation par exemple).

Les heures supplémentaires doivent toujours être déclarées et enregistrées. Dans le cas contraire, il s’agit alors de travail dissimulé, et bien souvent non payé : cela relève du pénal. Si vous êtes dans ce cas, ne vous laissez pas faire. prenez contact avec les délégués CFTC de votre établissement.

 

Sauf pour les TEA, il faut attendre la fin de l’année pour valoriser ses heures supplémentaires. Cependant, bon nombre de nos contrats de travail comportent une clause de rémunération qui inclut dans celle-ci un contingent d’heures sup’è dans ce cas, seules les heures qui dépassent le contingent seront payées en plus.

TEA

La CFTC a signé un accord qui « package » les heures supplémentaires et permet une rémunération (ou récupération) immédiate et survalorisée. Ceci s’applique à des tranches supplémentaires de 3h.30. Ce dispositif est très utile et apprécié sur les projets comme pour les administratifs quand il faut donner un « coup de collier » : c’est reconnu, valorisé : pas d’ambiguïté.

 

Vous êtes mieux défendus avec la CFTC
è soutenez nous – rejoignez nous !