Avril 2011

Après la réorganisation, les négociations reprennent !
Des retours CED qui mettent des salariés en colère… Et dire qu’il y a eu une NAO !
La santé au travail, c’est un enjeu majeur pour notre vie…Le saviez-vous ? Les ViPizz sont parmi nous… Et que dire des retraites dorées !
Qui a peur des comités d’établissement ? Et à qui profite leur disparition ?... 

Prenez part au débat social avec la CFTC il y a de la place pour toutes celles et tous ceux qui veulent s’impliquer

 

Après la réorganisation, les négociations reprennent !

La réorganisation du groupe n’est pas finie avec la création de CG Technology Services et SG France.

L’intégration d’AS / OS, des mouvements inter-BU, la création d’équipes transverses (par Lignes de Services ou autour de la DG / TS), ou enfin des acquisitions avec intégration d’activité et les salariés des sociétés concernées (Avantias à TS, Artesys à OS) : le groupe est en pleine effervescence. Et des changements sont encore à attendre… dont le sort d’IM / OS, ou de Sogeti HT. Mais il était temps aussi que les négociations reprennent, y compris sur des sujets depuis longtemps attendus, et tout particulièrement exigés par la CFTC.

Nous avons la volonté d’aboutir rapidement à des accords efficaces et pérennes sur tous les sujets en cours actuellement.

1.       Un accord cadre sur l’exercice du droit syndical est négocié. Il ouvre la voie à trois accords distincts : le statut du mandaté (élu, représentant, délégué syndical), le fonctionnement des IRP, la diffusion de l’information sociale et syndicale. Le but est de permettre aux salariés de s’engager dans le dialogue social, sans préjudice pour leur carrière, et en leur garantissant le maintien de leur employabilité. Ces accords seront une grande avancée que nous poursuivons depuis des années.

2.       L’égalité hommes / femmes : un accord dont la négociation est obligatoire depuis 2 ans ! Le projet en cours de discussion comprend plusieurs volets :

a.       recrutement,

b.      équilibre vie privée / vie professionnelle,

c.        progression et rémunération.

Un objectif d’embauche qui ne dépasserait pas largement le taux de présence actuelle des femmes dans l’UES n’aurait aucun sens. La CFTC exige que des mesures spécifiques soient engagées dans l’accord pour réparer les inégalités existantes (« plafond de verre ») dans la promotion et le niveau de salaire des femmes.

3.       Participation : nous attendions la péréquation au niveau de l’UES ; la direction la limite aux périmètres juridiques (dont CG TS et SG France), et souhaite remplacer le dispositif existant (basé sur le blocage des fonds sur 5 ans, avec 10% de rendement annuel), par une affectation sur des plans d’épargne, avec placement sur des fonds à rendement variable. Autrement dit, pas de taux garanti. En revanche, l’entreprise s’engage à des abondements initiaux accompagnant ces placements, ainsi que les éventuels versements volontaires.  A voir…

Nous déplorons que l’intéressement ne soit toujours pas à l’ordre du jour. Les exigences de la délégation CFTC : garantir une épargne sans risque  et au moins égale au compte courant bloqué actuel, pour tous ; sécuriser et favoriser les bas revenus.

Des retours CED qui mettent des salariés en colère… Et dire qu’il y a eu une NAO !

Choisir de pénaliser les plus bas salaires en abaissant de 5% le salaire minimum dans le groupe, et accepter une augmentation max de 2% sur plusieurs années, la CFTC a dit NON, contrairement à la CFDT, FO et la CGC qui ont signé cet accord. La CFTC invite les salariés à rencontrer leurs élus pour vérifier et faire valoir leurs droits. Dans la confusion de mesures laissées à la seule appréciation de votre manager, ce qui relève du légal peut facilement « se perdre »… Par exemple :

1)      Avez-vous un contrat dit « 39 heures prépayées » ou « en réalisation de mission », selon les dispositions de l’accord des 35 heures en vigueur chez Capgemini ? Il faut alors vérifier que votre salaire correspond au niveau indiqué dans l’accord, sinon, vous pouvez prétendre à ce qu’on vous le relève.

2)      Êtes-vous tout en bas de la grille de votre catégorie professionnelle (qualification et coefficient Syntec, ou rôle « WWW »), alors que la plupart de vos collègues au même niveau de qualification côtoient la moyenne ?  cela doit changer selon le principe : à travail égal, salaire égal !

3)      Etes-vous une femme au retour de congé de maternité, et vous entendez-vous dire par votre manager: « Pas d’augmentation », ou : « Variable à 80% », et enfin « Note 4 », voire « Pas d’EDP possible » – sous motif que vous avez été absente ? Sachez que c’est illégal !  De même pour les retours longue maladie. Venez nous consulter, nous agirons avec vous.

 

La santé au travail, c’est un enjeu majeur pour notre vie…

Suite à l’enquête sur le stress : le plan d’action ne peut se faire unilatéralement.

La CFTC mobilise ses élus aux CHSCT et ses adhérents pour faire appliquer un plan d’action suite à l’enquête sur le stress menée par Capital Santé. Elle ne veut pas  d’un énième plan unilatéral pondu par la direction seule pour noyer le poisson comme avec le plan senior de 2009.

Un nouveau service de médecine du travail

Les CE ont donné leurs avis sur une solution temporaire pour les salariés CG TS basés à Europlaza et Seine-Etoile (sauf Telecom). Il fallait pallier d’urgence à une carence de médecins devenue chronique.

Les élus CFTC des CE et des CHSCT concernés restent pourtant très vigilants sur la capacité de traitement du dispositif prévu, ainsi que sur la charge de travail des assistantes médicales.

Bilan Handicap 2010

Grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs, dont la CFTC (à la tête de la commission de suivi), l’UES Capgemini a largement atteint son objectif de recrutement en 2010 : 47 recrutements pour un objectif de 35, à savoir 31% de l’effectif TH à fin 2009, pour un objectif à hauteur de 20% de cet effectif. Nous irons plus loin en 2011 dans l’insertion des travailleurs handicapés à Capgemini.

Le saviez-vous ? Les ViPizz sont parmi nous… Et que dire des retraites dorées !

Une nouvelle catégorie professionnelle a vu le jour en 2010 au sien de Capgemini (à Sogeti c’est en préparation) : les ViPizz, Vice-présidents… Des managers se voient gratifier de ce titre – Vraiment Importantes Personnalités – qui s’associe sinon à une responsabilité en-dessous de quelque Président (d’ailleurs inexistant), du moins à des avantages en nature certainbillets banques, rajoutés aux primes : les voitures de fonction… Nous supposons que le rang (de SGM à Directeur d’unité et au-delà) impose éventuellement la carrure de l’auto. Pourquoi ne pas descendre encore plus cette « démocratisation », pour répartir des voiturettes, des mobylettes, des bicyclettes, des trottinettes… ? Un système de privilèges suivant les grades… pour assurer ainsi la fidélisation à tous les niveaux. Mais que dire alors de celles et ceux à qui ne restent que les… clopinettes ?

Entre temps, un accord passe en catimini à Capgemini Services pour accorder des « retraites chapeau » dont aucun élément chiffré n’a été fourni. On connaissait les parachutes dorées, là c’est pareil… c’est pour les ViPizz…

Qui a peur des comités d’établissement ? Et à qui profite leur disparition ?... 

En même temps que le protocole d’accord de méthode concernant la consultation au sujet de la réorganisation, en 2 temps (l’opération juridique à proprement parler, et les changements organisationnels), les OS ont signé aussi, le 2 décembre 2010, un accord de prolongation des mandats des élus CE issus des élections professionnelles de 2010, au plus tard jusqu’à leur terme (3 ans), avec engagement des parties pour ouvrir la négociation du protocole préélectoral des futures élections, sur des périmètres cibles à établir, dès le 1er trimestre 2011. La CGT a refusé de signer cet accord, elle est même allée le dénoncer devant le TGI de Nanterre, avec un référé le 8 avril. La CGT réclame l’annulation de cet accord – et par voie de conséquence, des CE, des avis donnés par ces CE depuis le 1er janvier (dont l’avis sur l’opération de création des nouvelles sociétés juridiques…), ainsi que des mandats DP et CHSCT… Si le juge suit le raisonnement de la CGT, les salariés du périmètre de Capgemini TS et de Sogeti France se retrouveront sans représentants du personnels et sans CE… Et nous nous demandons quelles « conditions » devront être remplies pour que la CGT consente à signer un autre accord de prolongation, à supposer qu’elle ait raison de prétendre à une unanimité de signataires. Mais, avant tout, nous posons la question : à qui tout ce chaos profite-t-il ?

 

Adhérez à la CFTC de votre établissement :

http://cftc.capgemini.free.fr

Bulletin d’adhésion

Vous voulez adhérez à la CFTC de Capgemini : renvoyez les infos ci-dessous

Nom : ……………………………………………………….

Prénom : ………………………………………………….

Société : …………………………………………………..

Etablissement : ………………………………………..

Tel. portable : …………………………………………..

Mail Pro : …………………………………………………..

Mail Perso : ……………………………………………….

Souhaite adhérer au SICSTI CFTC et recevoir le bulletin d’adhésion

Signature svp :

Envoyer soit à :

Section syndicale CFTC de Capgemini
Tour Gamma A
193 rue de Bercy
75582 PARIS CEDEX 12

Soit scanné à : cftc.capgemini@free.fr

Soit par fax au 01 43 42 27 45