Décembre 2011

Salaires 2012
Ce que nous avons fait aboutir en 2011
 

Prenez part au débat social avec la CFTC il y a de la place pour toutes celles et tous ceux qui veulent s’impliquer

 

La CFTC a décidé de faire aboutir l’accord Salaires pour 2012

Après bien des réunions de négociation, en lien étroit avec les autres syndicats dans le cadre d’une concertation intersyndicale, les délégués CFTC ont décidé de valider les dispositions suivantes :

1 – Salaires à Capgemini & Sogeti

 

*    Le salaire des personnes non cadres et celui des cadres position I doit être supérieur de 5% aux minima Syntec correspondants.

*   Le salaire des cadres position 2 doivent être supérieurs d’au moins 3% aux minima Syntec correspondants.

2 – Rattrapage en cas de non augmentation

Les salariés non augmenté se verront appliquer une augmentation minimale de :

 

Salaire brut

pourcentage

Et au moins

*                 < 30k€

*                 2%

*                 500 €

*                 < 40 k€

*                 1,75%

*                 600 €

*                 < 50 k€

*                 1,5%

*                 700 €

3 – Passage du salaire Variable au Fixe

*   Les personnes au variable dont le SAT (salaire annuel théorique) est inférieur à 50k€ passeront au fixe avec intégration du nominal (100% du nominal) dans le salaire.

4 – Application au 1er janvier

*       Toutes ces mesures seront applicables au 1er janvier 2012, pour tous les salariés concernés de Capgemini ET de Sogeti (« oubliés » dans le précédent accord).

 

Les raisons de valider l’accord

*   5.126 personnes concernées :

*   Augmentation moyenne de 410 € pour 921 personnes (disposition 1 pour les non cadres et les cadres position 1),

*   Augmentation moyenne de 983 € pour 1.325 personnes (disposition 1 pour les cadres position 2),

*   Augmentation moyenne de 519 € pour 2.695 personnes (disposition 2),

*   Intégration du nominal dans le fixe pour 185 personnes au variable.

*    Toutes ces mesures seront applicables au 1er janvier. C’est le premier signe concret du rapprochement des systèmes d’évaluation et de date d’effet des augmentations de Capgemini et Sogeti.

*   Le pourcentage de la dimension collective dans cet accord est plus important que l’an dernier.

Ce qu’il reste à faire

Ces mesures définissent des mesures de protection utiles pour les personnes les moins à même de se défendre. Elles définissent un socle minimum en dessous duquel les salaires ne peuvent se situer. Il faut bien sûr viser plus et mieux.

*   Transformer l’essai avec une date d’effet des augmentations (et donc des entretiens carrières) identiques dans tous le groupe en France.

*   Harmoniser le référentiel des grades et des rôles.

*   Prendre en compte le coût de la vie selon les régions et définir une rémunération de référence par rôle.

*   Appliquer des augmentations collectives sans avoir besoin de « rattrapage ».

*   Faire un accord pérenne, pluriannuel et appliqué par tous.

Ce que nous avons décidé de faire aboutir en 2011

 

 

 

*   Télétravail : Les salariés peuvent désormais recourir au télétravail avec un cadre officiel et des garanties.

*   Egalité H/F : Enfin l’entreprise inscrit des mesures concrètes et financées pour supprimer les écarts H/F.

*   Plan d’épargne Retraite : Ce PERCO est doté d’un abondement et d’une fiscalité avantageuse. C’est un avantage à long terme. La participation et son régime spécifique Capgemini sont maintenus.

*   Maintien des CE  malgré la réorganisation : Ceci a permis de maintenir le contrôle économique des CE et les activités sociales et culturelles pour les salariés.

*   Droit des élus et mandatés : désormais, les personnes qui s’engagent au service de leurs collègues comme représentants des salariés ou délégués syndicaux ont des garanties concernant leur carrière – notamment l’employabilité et la formation.

*   Vote électronique et tout ce qui permet d’organiser – enfin ! – des élections.

Comment la CFTC décide-t-elle de
signer ou non un accord ?

 

 

La CFTC réunit régulièrement ses Délégués Syndicaux qui proviennent de tous les établissements du groupe en France. Les sujets sont exposés par les personnes qui ont conduit les négociations, et les délégués débattent le pour, le contre, les avantages pour les salariés, les raisons de s’opposer et les risques pour les salariés et notre organisation.

Les débats peuvent être longs, mais nous prenons ensuite une décision par vote des délégués. Lorsque cela est possible, les adhérents sont consultés sur chaque site. Cette dernière disposition sera généralisée en 2012.

Adhérez à la CFTC !

Vous voulez adhérer à la CFTC de Capgemini : renvoyez nous les infos ci-dessous :

Nom : ………………………………………………………………………..

Prénom : ……………………………………………………………………

Tel. portable : …………………………………………………………….

Mail : ……………..…………………………………………………………..

Soit scanné à : cftc.capgemini@free.fr

Soit par fax au 01 43 42 27 45