décembre 2016 : La négociation GPEC arrive à son terme et l'accord est mis en signature.Il met l’accent sur l’évolution professionnelle et la mobilité avec de nouveaux moyens et de nouveaux droits pour les salariés comme la création et l’accès à une Direction Mobilité et Employabilité, des Antennes Territoriales Mobilité et Employabilité, ou le Passeport d’Evolution Professionnelle. IL'accord reconduit et renforce le rôle de la commission Emploi Compétences Rémunération. Voir le projet d'accord mis en signature.

Octobre : Intox, Vieille Lune et Burkini !

20 octobre 2016 - communiqué confédéral  

Suite aux polémiques naissantes(1) sur les réseaux sociaux, la CFTC tient à rappeler que l'article 1 de ses statuts précise qu'elle est indépendante de tout groupement extérieur, politique ou religieux. 

Pour ce qui est du Front National, les positionnements de ce parti politique, prônant notamment l'intolérance envers des hommes et des femmes d'autres origines, amènent la CFTC à être en désaccord total avec ce parti, empêchant ainsi toutes relations. 

Pour ce qui est de la Manif pour tous, la CFTC n'a jamais soutenu ce mouvement, pas plus d'ailleurs que les mouvements prônant des positions opposées.   Attachée à la liberté de pensée, elle ne peut s'opposer à ce que chacun de ses membres puisse se positionner à titre personnel.  

Dans de tels cas, il ne doit jamais en revanche être possible de lier cette position personnelle à la CFTC.  Philippe LOUIS Président Confédéral CFTC

(1) commentaire Sicsti : c'est une vieille lune (ou un marronnier) qui occupe politiciens et journalistes quand ils peinent à détourner l'attention des citoyens des vraies questions vers des sujets bidons. Le sujet Burkini étant épuisé pour le moment, on ressert la vieille soupe, mélange de théorie du complot et de diabolisation. Seulement voilà : cela fait des décennies maintenant que le front national cherche à "noyauter" les syndicats (toutes tendances syndicales confondues) Mais ceux-ci ne se laissent pas faire. Tous les partis politiques en ont fait autant, partageant en leur temps les mêmes dirigeants avec certains syndicats. Pas la CFTC. Bien sûr nous retrouvons des adhérents engagés à titre personnel dans toutes sortes de partis politiques. L'engagement citoyen ne se limite pas à la défense des intérêts des travailleurs. Mais pas de mélange des genres. D'ailleurs, à partir d'un certain niveau de responsabilité, le cumul est interdit par nos statuts. Et dans tous les cas, il est interdit de faire prévaloir son engagement CFTC quand on milite aussi dans une organisation politique. Enfin, pour ce qui relève du front national, même "dé-diabolisé...", le texte ci-dessus est très clair.

Bref... les campagnes virales sévissent à l'approche de l'hiver. Prenez le vaccin CFTC !

Juin : second tour des élections du 23 au 28 juin : 199 candidats CFTC, 101 sont élus sur 490 élus au total.

Voir la représentativité pour les accords

Mai : la CFTC dépose ses listes avec 195 personnes candidates. Premier tour du 26 au 31 mai.

Concret : la CFTC édite le "Mon livret bleu" : un recueil de 40 pages avec tous les droits applicables à Capgemini (congés, ordre de mission, évaluation et entretien carrière, formation.. etc). A demander à votre responsable CFTC sur place et à conserver comme document de référence.

tour 1 : la CFTC est représentative dans tous les établissements où elle a présenté des candidats (Capgemini TS, ATS Infra, Sogeti High Tech, Prosodie. Nous obtenons 20,42 % de représentativité globale, et 24,44 % , soit + 3,3 points, pour les accords.

31 mai 14h00 : 9 306 votants sur 21.460 et 80 périmètres de vote (voir le détail)

Périmètres Inscrits Voix Exprimées % CFTC
PROSODIE 646 374 51.07%
ATS INFRA 7203 3510 12.11%
CAPGEMINI TS 9798 3711 27.73%
CONSULTING 900 196 NA
SOGETI HIGH TECH 2682 1098 15.48%

(N.B. pas de liste à Consulting)

inscrits votants (CE tit) participation
21 460 9 306 43%

 

Avril : signature de l'avenant au plan d'épargne retraite. La CFTC a obtenu d'étendre le bénéfice de l'abondement de l'entreprise de 5 à 10 jours (ce qui permet à tous d'obtenir jusqu'à 200 € d'abondement par an). CGT et CFDT n'ont pas signé cet avenant.

Infos Générales élections - Lettre d'information avril 2016

 

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

PERCO avenant n°2

OUI NON OUI NON OUI accord valide

 

Ce projet (de projet) de loi, il fallait s'y opposer.

Il fallait aussi proposer, soutenir le Compte Personnel d'Activité, promouvoir l'emploi des jeunes, etc.

Voilà pourquoi la CFTC ne s'est pas contentée de vouloir simplement tout bloquer, mais négocie, explique, râle, et re - négocie...

Le projet de loi passe à l'assemblée à partir du 3 mai. Soutenez les amendements CFTC.

 

Mars : Protocole électoral : Les organisations syndicales représentatives et non représentatives mettent au point le protocole électoral. Au vu des signatures des accords les dispositions suivantes sont retenues : mandats de 3 ans - 2 collèges (ETAM et cadres) - Vote électronique uniquement.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC UNSA SUD AS MDS USAPIE

AO

validité

Protocole d'accord Pré électoral

OUI NON OUI OUI OUI OUI NON NON OUI NON NON valide

Accord sur la durée des mandats

NON OUI OUI NON OUI sans objet (concerne les syndicats représentatifs uniquement) valide

Accord sur la composition des collèges

OUI OUI OUI OUI OUI valide

Accord vote électronique
et cahier des charges


OUI NON OUI OUI OUI valide

 

Perco : Un avenant "technique" est négocié pour intégrer un changement législatif (on passe de 5 à 10 jours de congés transférés sur le plan d'épargne retraite). Rappelons ici que le PERCO (plan d'épargne retraite des salariés de Capgemini) permet d'épargner en vue d'améliorer sa future retraite avec des conditions fiscales avantageuses, et aussi de bénéficier d'un abondement de l'entreprise (jusqu'à 200 € par an). Cet accord a été négocié et signé par la CFTC, la CGC et FO. La CFTC demande que l'abondement porte sur les 10 jours et non seulement 5 - cette mesure est favorable aux plus bas salaires).

Salaires : le projet d'accord est mis en signature avec 1,5 M€ dont 1M€ de rattrapage salarial, 400 k€ de réduction des inégalités H/F et la hausse des primes du travail de nuit et du travail posté. La CFTC a aussi obtenu la revalorisation du minimum salarial à Capgemini, soit 5% en plus du mini syntec, pour tous les ETAM et les positions 1.1. et 1.2 des cadres. Ces mesures toucheront plus de 3.000 salariés. Avec une inflation nulle en 2015, sans enthousiasme mais avec réalisme, la CFTC décide de faire aboutir l'accord. Les syndicats CGC et FO décident aussi de d'approuver l'accord.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

NAO

OUI NON OUI NON OUI accord valide

Février :

Protocole électoral. Pour les salariés, l'enjeu repose sur les périmètres des CE : seront-ils pérennes ou devrons nous refaire des élections un an plus tard ? Seront-ils conformes aux périmètres de l'activité économique (notamment l'infrastructure), sur une base géographique ou sur la base des sociétés (même si elles ne correspondent pas au business) ? La CFTC défend des instances CE qui correspondent à l'activité économique. Nous défendons aussi des périmètres DP plus proches des salariés. Enjeu majeur : quid du périmètre business de l'infrastructure à "cheval" sur Outsourcing et Sogeti ? Comment les salariés seront-ils défendus ?

La négociation GPEC redémarre : c'est une négociation essentielle pour nous tous : il s'agit de la pérennité de nos emplois, des parcours professionnels, de la mobilité choisie, des implantations territoriales. Une des clés de cette négociation résidera dans la capacité enfin offerte aux salariés d'évoluer professionnellement dans l'une au l'autre entité du groupe sur le même territoire (mobilité interne dans le cadre d'un parcours professionnel).

CFP : l'accord formation a permis de pérenniser et d'ajuster la CFP qui déploie donc son catalogue. voir la présentation de la CFP et les règles de fonctionnement. Inscriptions dès le 17 février sur https://cfp.fr.capgemini.com.

Janvier : Très bonne année à chacun.

A Capgemini, ce sera une année de négociation GPEC pour la pérennité de l'emploi à Capgemini et des élections professionnelles à prévoir dans le groupe.