novembre

FLASH INFOS

contact@cftc-capgemini.fr

LA CFTC VOUS SOUHAITE UN JOYEUX NOËL 
Gardons le contact (14)
décembre 2020


20 mars (init)

 

 

Infos économiques - Accord formation : des progrès pour tous - Le New Normal, c'est quoi ?- Immobilier Capgemini - Les fais marquants 2020 vu de notre lunette - Et si ça ne va pas ?Contacts utiles

 

Certains parlent de New Normal, d’autres préfèrent parler de reconfiguration de l’économie, dans une prise de conscience, accélérée par la pandémie, que l’avenir se construit ensemble.

La CFTC est le syndicat constructif, il entend apporter sa contribution et faire progresser le dialogue social au sein de Capgemini.

Vos élus des CSEE, vos représentants de proximité, les membres des commissions, les délégués syndicaux sont à votre écoute.

Collectivement nous serons heureux de tourner la page sur 2020 et d’accueillir sereinement 2021 avec un brin d’enthousiasme et d’optimisme !

 

 

Infos générales - Où en est la situation économique chez Capgemini ?

 

Où en sommes-nous économiquement parlant ?

L’atterrissage de l’année 2020 reste difficile, avec une baisse globale du CA (Chiffre d’Affaire) annuel à -3,4% et une profitabilité fortement réduite, mais Capgemini ne s’en sort pas trop mal par rapport à ses concurrents et aux éditeurs de solution comme SAP.

Le booking d’affaires s’est renforcé, ce qui permettra une très légère croissance du CA au 1er Trimestre 2021, pour se concrétiser au second.

La machine à recrutement est répartie, essentiellement par recrutement interne et par cooptation, avec beaucoup moins de recours aux cabinets de recrutement.

La campagne pour les alternants et les stagiaires est lancée, avec comme objectif d’avoir plus d’alternants que de stagiaires. 

Perspectives 2021 ?

Le plus préoccupant reste le second semestre 2021, car Capgemini risque de souffrir :

  • Des conséquences économiques des différents confinements sur le niveau d’activité et les résultats de secteurs comme SERVICES, TMT, AIRBUS, BANQUES et ASSURANCES.
  • D’une activité commerciale perturbée par l’intégration d’Altran, la réorganisation de la BU France et leurs ralentissements organisationnels induits.

Capgemini va devoir être très Agile en 2021, le marché va bouger très rapidement dans chaque secteur.

Réorganisation de la BU (Business Unit) France au 1er Janvier 2021

L’évolution de la BU France va conduire à une plus forte spécialisation sectorielle en renforçant la force commerciale des MU (Market Units) et des responsables de comptes.

  

Concrètement,

  • La BU France disparaît, remplacée par 4 BU (3 BU sectorielles et Sogeti)
  • La DO (Direction des Opérations France) disparaît et ses activités transverses remontent au niveau de la SBU Southern Europe & Central
  • Les 3 BU sectorielles, avec chacune un patron, dont une femme, regroupent 12 MU.
  • APPS France réapparaît et PER lui est rattaché (fin du cluster avec Sogeti)
  • La création d’une nouvelle GBL (Global Business Line), ER&D (Engineering Research and Development), regroupant des salariés Altran et DEMS sous un management coordonné.

 Et l'intégration d’Altran ?

La CFTC a eu gain de cause, suite à nos nombreuses demandes, la nouvelle entité TEC (Toulouse) sera bien rattachée à l’UES Altran. L’intégration sociale des salariés Altran reste maintenant à négocier sur 2021.

Opérationnellement, l’intégration va se faire suivant 3 modalités différentes :

  • Intégration directe dans certains pays.
  • Management commun : les salariés Altran et DEMS de la GBL ER&D, ainsi que Capgemini FS et la partie Altran FPS (environ 700 salariés), mais aussi le Portugal et l’Italie, auront un management commun.
  • Management coordonné : tous les autres salariés d’Altran (Altran IT en particulier) restent avec des managements distincts. En France, il y aura un comité de pilotage entre Altran et Capgemini essentiellement pour fluidifier l’adressage commun des clients : APPLI (les 4 BU + APPS France), INVENT, CIS.

 

En France, il y aura un comité de pilotage entre Altran et Capgemini essentiellement pour fluidifier l’adressage commun des clients : APPLI (les 4 BU + APPS France), INVENT, CIS.   


 

Accord formation - des progrès pour tous

Après une longue négociation, un nouvel accord vient d’être validé pour les 4 prochaines années.

  • Le PDC (Plan de Développement des Compétences) se veut plus dynamique que l’ancien plan de formation : en plus des formations répondant à des « axes stratégiques » de l’entreprise, un volet plus individuel permettra d’adresser des besoins hors axe stratégique.
  • Un nouveau dispositif, appelé « MyNextHour » complètera l’offre de formation à l’initiative de l’employeur. C’est un dispositif de formation en continu. L’objectif est de libérer du temps de formation pour chaque salarié, notamment en fonction des besoins projet (et sur le temps du projet), au moyen des contenus numériques de formation mis à disposition (en particulier via « Next »).

Sur le volet des formations à l’initiative du salarié, il y a des évolutions à la fois sur le CPF et sur la CFP.

  • Le CPF (Compte Personnel de Formation), prévoit (en plus du dispositif légal qui consiste en un versement de 500 euros/an sur le CPF des salariés) un abondement pour les salariés ne disposant pas d’un solde suffisant pour financer leur(s) formation(s). Cet abondement est plafonné à 1000 euros par an et par salarié. La direction va de plus faire bénéficier, dans la mesure du possible, aux salariés qui en font la demande, des tarifs préférentiels négociés avec certains prestataires. Sur ce dernier point, nous reviendrons vers vous pour vous apporter des précisions sur le mode opératoire lorsqu’il aura été décrit.
  • Concernant la CFP (Commission de la Formation Permanente), le catalogue évolue pour s’enrichir d’un nouveau domaine « sociétal et environnemental » (englobant l’ancien sous-domaine citoyen) qui vient prendre la moitié du budget de l’ancien domaine culturel. Le domaine « Actions culturelles et mobilité » est ainsi maintenu, avec notamment la même offre de permis (auto/moto/bateau) et la quasi-totalité de l’ancienne offre culturelle.

Il sera possible chaque année:

  • De postuler à la fois à une formation personnelle ou professionnelle,
  • Plus une formation sociétale et environnementale,
  • Plus une « action culturelle et mobilité »,

soit potentiellement 3 formations CFP par an !

 

Le "New Normal", beaucoup en parlent, mais c'est quoi au juste ?

C’est un projet du Groupe Capgemini pour mettre en place une nouvelle organisation du travail dans chaque pays dès que la crise sanitaire sera stabilisée.

Il s'agit de transformer notre environnement de travail actuel, pour être en phase avec les tendances du marché et proposer une nouvelle façon de travailler qui vise un meilleur équilibre vie personnelle – vie professionnelle. 

 

Sa principale contribution porte sur la flexibilité du travail, vue comme un catalyseur clé de performance en fournissant aux managers et aux salariés :

  • Des conditions de travail collaboratives, agiles et efficaces, avec des outils et des matériels à niveau,
  • De l’expérience et du savoir-faire pour améliorer et maintenir les conditions de performance
  • Des arrangements pertinents et individualisés d’équilibre vie personnelle - vie professionnelle.    

 

Ce projet a un impact considérable sur la vie quotidienne de plus 25.000 salariés en France (+15.000 salariés d’Altran) : la CFTC demande que le processus d’information et de consultation en France soit entamé au plus vite, afin de bien cerner les modalités pratiques du travail flexible, mais aussi les impacts et les risques dans la mise en œuvre d’un tel projet de transformation.

 

L'immobilier en mouvement - Bordeaux, avis négatif

Comme nous l’écrivions le mois dernier, 150 salariés de Sogeti et 30 salariés de CIS vont déménager du site de Canéjean vers le site de Pessac début Avril 2021.

C’est rare, mais cette fois-ci, le CSEE APPLI, à la suite des représentants de proximité de l’ICRP Appli Centre-Ouest et de la CSSCT, a rendu un avis négatif sur le projet ! Les instances demandent à la Direction de reconsidérer son projet en termes de dimensionnement, de densification (3,94 m²/poste de travail à 4,53 au maximum), de gestion des espaces partagés (cafétéria et parkings insuffisants), de nécessaires travaux du fait des contraintes d’un bâtiment ancien (notamment isolation phonique et climatisation).

Les instances ont fait plus d’une dizaine de préconisations et demandent la mise en place d’une commission de suivi pour régler les problèmes que ne vont pas manquer de rencontrer les salariés concernés.

  

Les faits marquant 2020 vu de notre lunette

2020, c’est à la fois l’année COVID, la mise en place des instances du personnel CSE et ICRP, le déploiement des réunions par visioconférence, l’absorption d’ALTRAN, et des activités de négociations intenses. C’est aussi le départ d’ODIGO pour une nouvelle aventure en solo : tous nos voeux !

La CFTC a fait aboutir les accords et avenants suivants : 

 

 Et si ça ne va pas ?

  • Le télétravail peut conduire à des difficultés personnelles. Le DCA de Capgemini est fait pour vous :

 

 

Contacts utiles Vous pouvez compter et contacter les élus et responsables CFTC via : contact@cftc-capgemini.fr et 09 72 54 50 42. Voir aussi vos contacts CFTC sur place.

Et toujours : http://cftc-capgemini.fr et la chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UCBi5l8RtzwZRmYMIEj7WY1A où vous trouverez des webinaires sur le télétravail, les accords de performance collective, les plans de départ volontaire, etc.

 

 

 

 

Cette page ne comprend pas d'information confidentielle : vous pouvez la faire suivre à tous vos collègues du groupe Capgemini.

 

Prenez soin de vous, de vos proches et des collègues !

Téléconsultation : le service de la complémentaire santé Capgemini sur www.bonjourdocteur.com ou tel 01 55 92 27 31 – permet de traiter… tout ce qui n’est pas coronavirus, et de délivrer une ordonnance. 

 

 


Compléments d'information COVID - Ressources : OpenStats Coronavirus d'Eficiens