Mai 2020 :

1er mai : Infos générales - Capgemini en confinement : Fin des arrêts de travail pour garde d'enfant => basculement automatique en Activité partielle. Altran : c'est fait : le groupe Altran est entièrement intégré dans le groupe Capgemini . Les informations financières du groupe (monde) pour le premier trimestre étaient bonnes  + 3,1% de croissance, mais nous craignons un exercice déficitaire pour cette année. Bonne nouvelle : pour la première fois, distribution d'intéressement à Capgemini !  Lire la suite.

 

Avril 2020 : La CFTC signe deux avenants qui permettent d'adapter le plan d'épargne du groupe et le plan d'épargne retraite.

La gamme des fonds communs de placement éligibles est modifiée ainsi que le choix par défaut en cas de transfert de la participation et de l'intéressement (nouveauté).

Accord

 

CFTC

CGT

UNSA

CFDT

CGC

validité

Plan d'épargne groupe - avenant n°11

OUI

NON

avenant valide

Les conditions de placement de la participation sur le PERCOL (plan d'épargne retraite collectif) comprennent un abondement de l'entreprise jusqu'à 600€  : 50% jusqu'à 300€, soit 150€ et 25% au delà jusqu'à 2100€, 450 € de plus.

Accord

  CFTC CGT UNSA CFDT CGC

validité

Plan d'épargne retraite - avenant n°8

OUI

NON

accord valide

23 avril : Infos générales - Capgemini en confinement : L'intercontrat augmente encore suite au désengagement de gros donneurs d'ordre comme Airbus. 24 sites Capgemini restent ouverts. La Direction déploie le chômage partiel avec une garantie de maintien de salaire à 100% sous condition. Ouverture prochaine d'une négociation pour indemniser le télétravail. Tous les salariés du groupe en France bénéficieront de la participation au titre de 2019. Lire la suite.

15 avril : Infos générales - Capgemini en confinement : L'intercontrat concerne plus de deux fois plus de salariés que d'habitude. On a près de 3.000 personnes en congé ou en maladie et 500 en arrêt pour garde d'enfant. Le management cherche des conditions pour maintenir le salaire à 100% malgré le chômage partiel... mais communique sur une usine à gaz. C'est pire ailleurs... est-ce une bonne nouvelle ? Lire la suite.

8 avril : Infos générales - Capgemini en confinement : Il y a ce jour au total 263 salariés sur sites Capgemini (sur 25.500). Le management envisage de passer à l'activité partielle (chômage partiel) pour 2.500 personnes - décision le après le 27 avril. Lire la suite.

Etat des lieux - sans accord de branche ni d'accord spécifique Capgemini, les dispositions suivantes s'appliquent :

  • l'employeur ne peut pas imposer des congés payés dans un délai court (pour les intercontrat en confinement par exemple),

  • l'employeur peut imposer les RTT et les congés conventionnels (ancienneté),

  • le dispositif d'activité partielle de la branche (Accord de branche sur l'activité partielle (2013).) s'applique, mais l'employeur n'est pas tenu de respecter les délais habituels.

Attention, certains managers "refusent" aux salariés qui ne peuvent pas être en télétravail le congé pour garde des enfants : c'est illégal => nous le remonter asap.

7 avril - l'accord de branche tombe à l'eau : CGT, CFDT, FO et CGC ont notifié leur non signature : la porte est grande ouverte au chômage partiel. quelles que soient les raisons invoquées par les uns et les autres, c'est une occasion manquée de faire preuve de solidarité dans cette période de crise. La branche de la métallurgie a, elle, fait aboutir un accord quasi identique signé par CFDT, FO et CGC. Question de maturité...

6 avril : Projet d'accord de branche sur les congés - COVID 19 - Mis en signature ce jour, cet accord permet aux employeurs d'imposer jusqu'à 6 jours de congés aux salariés avec un préavis de trois jours jusqu'au 31 octobre 2020. Il s'agit d'adapter la loi d'urgence COVID 19. L'accord ne correspond pas exactement à nos attentes, mais c'est une disposition d'urgence limitée dans le temps qui répond bien au besoin du moment présent. C'est aussi une alternative au chômage partiel dans toutes les entreprises, y compris à Capgemini.

 

1er avril : Infos générales - Capgemini en confinement : 28 sites de Capgemini sont encore ouverts et accueillent 272 personnes. 97% des salariés sont en télétravail à ce jour. 185 collègues ont fait savoir qu'ils étaient atteints par le COVID. bonnes nouvelles : il n'est pas prévu de décaler les dates de versement de  la participation & intéressement. Nouvelles de la loi - et la branche ? Chômage partiel : actionnaires et salariés même combat ? Quoi faire si ça ne va pas : le DCA à votre disposition Lire la suite.

pour lutter contre le virus du confinement : libérez les sardines à l'huile et aux aromates !

Mars 2020 :

25 mars : Infos générales - Capgemini en confinement : 38 des 63 sites de Capgemini en France sont actuellement fermés. 95% des salariés sont en télétravail à ce jour. 107 collègues ont fait savoir qu'ils étaient atteints par le COVID. 376 collègues sont en quarantaine. 531 collègues sont en arrêt de travail pour s'occuper de leurs enfants. Quelques Bonnes nouvelles. La Direction nous a réaffirmé que le recours au chômage partiel n’est pas à l’ordre du jour. Nouvelles de la loi - et la branche ? Vos questions Lire la suite.

20  mars : Infos générales - Capgemini en confinement - Suite aux demandes du gouvernement, Capgemini a réussi à passer en quelques jours à environ 90% de l’activité en télétravail. Restent en présentiel certains projets en travail posté, pour la plupart des activités nécessaires au fonctionnement du pays comme la distribution électrique, le système de santé, et les banques. Remerciements, couacs, chômage partiel, congés... Lire la suite.

Projet de loi sur les retraites - voir le texte avec les 300 amendements pour envoi au sénat.

attitude à tenir vs pandémie coronavirus
Le sujet de la pandémie en cours perturbe nos activités privées et publiques. Quelques réflexions :

  • nous ne devons, individuellement et collectivement prendre aucun risque de propagation de la maladie ni d’infection de nos proches et des collègues.

  • ceci étant respecté (consignes d’hygiène et consignes gouvernementales) nous ne devons pas non plus céder à la panique ni s’en servir de prétexte pour ne pas agir.

  • coronavirus ou pas, nous devons continuer à défendre nos adhérents et les salariés, sur ce sujet comme tous les autres (les problèmes des salariés n’ont pas disparu avec la pandémie).

La position de la CFTC est donc :

  • Respecter toute mesure destinée à protéger nos proches et nos collègues, et en premier lieu les dispositions requises par le gouvernement.

  • Recourir à tout moyen à notre disposition pour continuer d’assurer notre rôle social et la défense des intérêts des collègues.

 

A voir aussi : comment la distanciation sociale (limiter les rencontres, hygiène, télétravail, fermeture des écoles…) est efficace face à une pandémie (David LOUAPRE).

 Février 2020 : Projet de loi sur les retraites : synthèse de la position CFTC - pénibilité - des avancées insuffisantes.

Janvier : signature de deux accords de branche. Alternance et certifications professionnelles et la sécurisation des parcours professionnels des élus et mandatés. Ce dernier est le premier du genre dans la branche. Il se consacre en priorité les personnes qui, à l'issue du processus CSE perdraient leur mandat après une longue activité sociale. L'accord crée  des droits nouveaux et articule ce besoin avec l'organisme de formation ATLAS.

 


Décembre : Cet avenant est destiné à permettre d'appliquer l'accord santé dès que les nouvelles instances du personnel seront valides,  (CE, DP, CHSCT et CCE disparaissant), l'avenant permet de passer directement à la nouvelle organisation sociale de l’UES Capgemini et aux nouvelles instances représentatives du personnel (CSEC, CSEE et ICRP) ainsi que les CSSCT résultant de l’accord du 5 mars 2019 qui seront mises en place à compter de la proclamation des résultats des élections professionnelles 2019. A noter que seule la CGT n'a pas signé cet accord et que, FO n'étant plus représentative dans l'UES, c'est UNSA qui apparait dans les signataires. 

Accord

 

CFTC

CGT

UNSA

CFDT

CGC

validité

Avenant Accord santé

OUI

NON

accord valide

 

Déclaration de la CFTC sur les retraites à l'issue de la deuxième phase de concertation et video du Président Confédéral :

 

 

 

La CFTC présente 151 candidats au premier tour : ==> 1.814 voix, soit 21,3% des voix et en progrès par rapport à 2016.

Seul périmètre à obtenir le quorum : Edition de Solutions avec 64% des voix pour la CFTC !


UES CFDT CFTC FO CGT CGC UNSA USAPIE SUD Autres Total
2019 suffrages 2 398 1 814 750 984 1 065 1 051 247 183 23 8 515
Représentativité  28,16% 21,30% 8,81% 11,56% 12,51% 12,34% 2,90% 2,15% 0,27%  
2016 suffrages 2458 1 815 1027 1205 962 725 408 254 35 8889
Représentativité  27,65% 20,42% 11,55% 13,56% 10,82% 8,16% 4,59% 2,86% 0,39%  
 








évolution 0,51% + 0,89% -2,75% -2,00% 1,68% 4,19% -1,69% -0,71% -0,12%

Premier tour semé d'infractions aux dispositions électorales - distribution de tracts (CGT) pendant le scrutin, et même cyber attaque avec usurpation d'identité au profit de la CFE CGC... qui réussit donc à conserver la représentativité.

voir  Appli - Infra - Ingénierie - Invent - Edition de Solutions - Corporate

En cas de perte d’identifiant et du code secret ou question sur le vote, « une cellule d’assistance technique est à votre disposition 7j/7 24h/24 par téléphone au 02 96 50 80 55 sans surcoût ou depuis l’étranger au 00 33 2 96 50 80 55.


Octobre : 252 sièges à pourvoir dans les futurs CSE et 269 sièges Représentants et Proximité - dépôt des listes le 8 octobre

 
  Nos actions sur 4 ans et nos projets

 

 

4 ans d'innovations : plus de transparence, plus d'activités, plus de bénéficiaires ...

--------------------

Aidez nous à continuer les activités CE

Donnez nous une majorité

votez et faites voter CFTC

Haut les coeurs ! Remise hier des listes CSE à Capgemini : la CFTC présente 140 personnes dans 5 établissements (sur...

Publiée par Louis Duvaux le Mardi 8 octobre 2019

Septembre : Tous écocitoyens avec la CFTC

Fin de négociation pour l'harmonisation des statuts ITELIOS : pour résumer l'accord, gain principal : les jours d'ancienneté, perte principale : couverture mutuelle, tout juste compensée mais à la marge. A noter le maintien des horaires individualisés et l'intégration très correcte de la prime de vacances pour les M3 avec variables. Accord signé unanimement par la CFTC, CFDT, CGC, FO et CGT.

Avenant accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

Harmonisation des statuts ITELIOS

OUI accord valide

Juillet 2019 : prorogation de l'accord de gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC) jusqu'au 31 décembre 2020. Cet accord majeur donne des droits collectifs et personnels aux salariés, notamment en terme de mobilité interne et externe avec protections sociales et assurantielles. Il ne peut être renégocié en pleine campagne électorale. Il est donc proposé de le prolonger. L'accord initial, fortement inspiré par la CFTC, avait mis fin aux plans sociaux à Capgemini et permis de trouver d'autres solutions aux licenciements et à la perte d'emplois, tout en ouvrant aux représentants du personnel les informations sur la stratégie de l'entreprise Pour mémoire, seule la CGT avait refusé de signer l'accord en 2017.

Accord

 

CFTC

CGT

FO

CFDT

CGC

validité

Accord de prorogation GPEC

OUI

NON

accord valide

juin 2019 : Après un round de négociation mené au pas de charge, la CFTC fait aboutir un double accord de participation et d'intéressement à Capgemini. Enfin, après vingt ans de négociations infructueuse, notre groupe rejoint enfin les entreprises dotées d'un système d'intéressement. Pour la CFTC, c'est une grande avancée.

  • 100% des salariés de l'UES pourront bénéficier de la participation alors qu'auparavant seulement la moitié d'entre eux y avaient accès.

  • de plus, un système d'intéressement doté d'environ 10 M€ sera réparti en fonction de la performance de chaque entité et d'objectifs collectifs qualitatifs.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

Accord de participation

OUI NON accord valide

Accord d'intéressement

OUI NON accord valide

Deux surprises : la CGC habituellement concernée par les questions de participation et d'intéressement s'est présentée pour signer l'accord... hors délai, puis communiqué agressivement contre cet accord avec de fausses informations (quelle mouche les a donc piqué ?). La CGT, en revanche, ouvertement hostile à tout système d'intéressement, décide de signer les deux accords (mais pas ESOP ci-dessous). Sans doute parce qu'à quelques mois des élections, refuser d'ouvrir la participation à tous les salariés de l'UES (et notamment DEMS) leur causerait du tort ? Enfin.

ESOP 2019 : il s'agit de permettre aux salariés de Capgemini en France d'accéder à l'offre de souscription au programme ESOP 2019. Accessible, même aux plus petites rémunérations, avec un capital garanti et un rendement sans équivalent pour les "saisons" précédentes, la CFTC soutient ce programme depuis le début. CGT et CFDT s'opposent au plan d'épargne groupe comme à ESOP ... depuis 2003, malgré tous les avantages apportés depusi cette date à nos collègues.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

ESOP 2019

OUI NON NON

accord valide

Destiné à sécuriser le parcours professionnel des élus et mandatés, déjà exposés avant les lois Macron,  les partenaires sociaux ont négocié un accord qui consolide et améliore le droit syndical à Capgemini. Mais quand il s'agit d'assumer... CFDT, CGC et CGT se dérobent.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

Evolution professionnelle et salariale des mandatés

OUI NON NON NON

accord non valide

De ce fait, l’accord du 22 novembre 2011 sur le statut du mandaté au sein de l’UES Capgemini perdure en l’état et continuera à s’appliquer après la proclamation des résultats des élections professionnelles pour les seuls mandats désignatifs visés dans l’accord. La Direction l’appliquera également, de sa propre initiative, aux futurs membres d’un CSE et aux futurs représentants de proximité. On dépend donc de la bonne volonté de la Direction à cause de trois organisations molles et frileuses.

mai : La CFTC fait aboutir l'accord salaire 2018-2019. Ce que nous avons obtenu :

  • Une enveloppe de rattrapage pour les "oubliés" des augmentations, jusqu'à 600€ - 2.800 collègues sont concernés (cette disposition a été "inventée" par la CFTC en 2006 et reconduite chaque année).

  • 1,1 M€ pour l'égalité professionnelle H/F en 2019 (plus que le doublement des sommes prévues).

  • Revalorisation des indemnités en période d'astreintes

  • Enfin ! Ouverture de la négociation sur la participation et sur l'intéressement. (une demande CFTC réclamée depuis 20 ans ! comme quoi persévérer...)

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

NAO 2019

OUI NON  (*) accord valide

Les jours de congé doivent être pris (le repos est nécessaire pour la santé)! Cependant, s'il vous reste en mai des congés non pris et non planifiable avant fin juin, vous pouvez, une fois par an, transférer la valeur de jours de congés non pris vers le plan d'épargne retraite. Le formulaire ad hoc doit être transmis, daté et signé avant le 31 mai au DRH dont vous relevez. formulaire pdf - formulaire ppt.

    

Vous pouvez aussi céder tout ou partie de ces jours de repos à un collègue. C'est un dispositif solidaire où salariés et direction contribuent pour aider les collègues "aidants" en difficulté avec des jours de congé exceptionnels. D'abord dédié aux cas critiques d'enfants malades, nous avons étendu le bénéfice de cette disposition aux conjoints, aux parent et aux personnes âgées hébergées au domicile. Voir l'accord don de jours.

Avenant qui permet aux salariés de PROSODIE d'accéder au PERCO

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

avenant n°7

OUI NON accord valide

[animate output image]

Avril : Notre organisation a décidé de ne pas signer le Protocole d'Accord Pré-électoral. Nous regrettons :

  • Une option d'élection avec trois collèges (Employés et Ouvriers / Techniciens et Agents de Maîtrise / Cadres) imposé par une OS devenue inadaptée à notre métier (la CGC) qui a changé trois fois de position,

  • Les retards successifs qui conduisent à un calendrier pendant la période des vacances d’été,

  • Des contraintes farfelues (ex. les professions de foi) qui relèvent du siècles dernier et de l’informatique de grand papa.

Mais nous regrettons encore plus que le syndicat CGC (voir ci-dessous - collèges électoraux), en jouant la montre ou tout autre jeu, remette les choix finaux à l’administration et à la seule direction (y compris les dates des élections) : ils privent les listes de candidats des dispositions supplémentaires prévues dans l’accord (appel à candidature, moyens de campagne, etc.) et qui donc ne s’appliqueront pas.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC Syndicats non représentatifs

validité

Protocole d'accord électoral

  aucune signature accord non valide

Rejoignez-nous ! Vous avez 6 mois de présence dans la société ? 
Vous souhaitez vous investir dans le social ? Dans le suivi économique de l'entreprise ?
Vous souhaitez avoir votre mot à dire sur la marche de l'entreprise ?
Rejoignez notre équipe CFTC locale et nationale qui a des responsabilités importantes dans la quasi totalité des instances sociales du groupe Capgemini.

Mars : Le dernier accord qui permettra de tenir les élections (PAP) est toujours en cours de discussion. Mais nous sommes enfin arrivés à un accord sur l'organisation sociale à Capgemini :  nous pouvons valider la présence de représentants de proximité avec les moyens associés sur chaque site Capgemini. Les dispositions retenues sont innovantes et permettent d'assurer le service à tous les collègues.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

Organisation sociale UES (2)

OUI NON NON accord valide

Collèges électoraux (*)

OUI NON pas valide ! (unanimité requise)

(*) La loi prévoit par défaut 3 collèges : ouvriers/employés, techniciens/agents de maîtrise et cadres. Compte tenu du très faible nombre d'ouvriers/employés dans le groupe, il a été proposé deux collèges (cadres et ETAM). Pour que cet accord soit valable, il faut l'unanimité des syndicats. La CGC a joué la montre et demandé successivement, 1, puis 2, puis 3 collèges. Donc l'accord sur deux collège tombe à l'eau.

Février : Les négociations ont repris pour permettre une représentation locale (médiation, santé au travail, expression des problèmes locaux collectifs et personnels).

Janvier : Mis en signature du futur cadre social  : CFDT, CGC et CGT bloquent le recours aux Représentants de Proximité (équivalent de Délégués du Personnel).

Les négociations sur les futurs Comités Sociaux et Economiques (remplaçant nos CE actuels) sont terminées, mais seules la CFTC et FO ont signé l’accord principal, portant sur la constitution et les moyens des CSE et surtout, sur la mise en place de Représentants de Proximités, qui constituait un enjeu majeur de cette négociation.

En effet, puisque la loi a supprimé les Délégués du Personnel, nous avions réussi (collectivement) à couvrir ce manque en négociant la mise en place de représentants du personnel locaux (RP cf. ci-contre), pour assurer l’aide aux salariés, intervenir pour eux auprès de la direction, etc.. Mais la CGT ne signe pas (position de principe) et CFDT et CFE-CGC ont annoncé au dernier moment leur refus. Sans une troisième OS signataire, l’accord ne peut s’appliquer. A qui cela profite-t-il ?

En demandant une reprise des négociations,  nous préparons nos candidatures: Rejoignez-nous ! Vous avez 6 mois de présence dans la société ? Vous souhaitez vous investir dans le social ? Dans le suivi économique de l'entreprise ? Vous souhaitez être entendu et faire entendre votre voix ? Rejoignez une équipe CFTC locale et nationale qui a des responsabilités importantes dans la quasi totalité des instances sociales du groupe Capgemini.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

Composition de l'UES

OUI NON accord valide

Organisation sociale UES

OUI NON NON NON pas valide ! (1)

Fonctionnement et moyens des IRP

NON NON accord valide

Composition du CSEC

examen ultérieur -

Vote électronique

OUI NON accord valide

(1) La loi a supprimé les Délégués du Personnel, mais nous avons réussi (collectivement) à couvrir ce manque avec des représentant du personnel locaux (pour assurer une aide aux salariés, intervenir pour eux auprès de la direction, etc..). Mais ... la CGT ne signe pas l'accord (position de principe), et surtout la CFDT et la CGC annoncent au dernier moment qu'ils ne signent pas non plus. Contrairement à toutes leurs déclarations antérieures, ils privent les collègues des moyens de se défendre. Comme en juillet dernier. Encore des manœuvres tactiques sur le dos des salariés (?). Bref... 

Avenant sur l'égalité professionnelle : Promu par la CFDT et la CGC, cet avenant n'apporte aucun droit ni avantages aux salariés. La CFTC ne le signe pas.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

Avenant Egalité Professionnelle

NON NON NON avenant invalide

Accord sur la prime exceptionnelle :  Il s'agit d'habiller une (bonne) décision déjà prise et annoncée. Aucune marge de négociation et donc pas d'amélioration dans le texte : la CFTC ne signe pas un texte qui n'apporte rien aux salariés.

Accord

  CFTC CGT FO CFDT CGC

validité

Prime exceptionnelle

NON NON NON ? ? accord non valide

 

Toutes l'équipe CFTC vous souhaite une excellente année 2019. Qu'elle soit - à ras bord - pleine de solidarité, de bienveillance, d'actions constructives et de résultats concrets !

Pourquoi adhérer au syndicat CFTC ?

Humour

Les vidéos de Dark Elevator sur Dailymotion


Adhérez à la CFTC


Activités - commentaires - suivi d'actions

2019 2018 2017 2016 2015
2014 2013 2012 2011 2010
2009 2008

2007

2006 2005
2004 2003 2002 2001 2000
1999       divers

video vintage

Présentation de la CFTC par des militants en 1998


Faites vous connaître, Adhérez à la CFTC de Capgemini

Définition de la CFTC - Pourquoi adhérer à la CFTC ?